hiver


La brume du matin, comme un voile de mariée, s’est déposée sur les paysages immaculés du Vallon.

En se dissipant progressivement, elle permet de percevoir petit à petit les contours du décor environnant.

Puis soudain, l’oeil perdu dans tout ce blanc semble distinguer d’imperceptibles mouvements au coeur du champ.

Ces silhouettes en ombres chinoises se dévoilant gentiment s’avèrent finalement être quatre chevreuils broutant paisiblement.

Camouflés par quelques fines gouttes d’eau en suspension, ces derniers auront échappés à mon regard durant un long moment…

Val-de-Travers, le 2 mars 2014

 


Afin de ne pas effrayer inutilement les animaux qui ont besoin de conserver de précieuses calories,  j’essaie de proscrire l’approche photographique durant l’hiver.  Je me suis donc résolu à une balade à découvert en espérant peut-être découvrir de nouveaux « spots » photographiques à visiter prochainement durant ce week-end.

Après quelques pas, j’ai observé un curieuse agitation à l’orée de la forêt: un petit groupe de trois chevreuils (un brocard arborant des bois de velours et deux chevrettes) ont déboulé du bois, traversé un pâturage pour finalement aller se cacher dans un bosquet situé plus au sud. Cette course folle est-elle due à un dérangement humain? A la présence d’un chien détaché? Ou alors est-ce que le lynx était dans le secteur? Je suis resté un moment à observer la lisière de la forêt sans voir l’ombre d’un promeneur, ni entendre le moindre aboiement.

Je garde donc espoir que le lynx n’était pas loin, ce qui me permet de rêver à une prochaine rencontre avec ce fabuleux prédateur…

Val-de-Travers, le 24 février 2014


Immortaliser un duel au sommet entre deux bouquetins mâles aux abords du cirque du Creux-du-Van fait partie de mes rêves photographiques encore non-exaucés. Je me suis rendu à plusieurs reprises en tout début d’hiver dans la région en espérant observer cette scène sans succès. Si les mâles se battent pour déterminer lequel d’entre eux aura le privilège d’avoir une descendance au printemps, les étagnes savent également faire usage de leurs cornes lorsque cela est nécessaire. A défaut de combat entre mâles, je vous propose de découvrir l’image d’un échauffourée entre deux dames photographié au mois de décembre 2013.

Neuchâtel, le 10 février 2014

 

 


27jan

Grise journée d’hiver…

La belle matinée ensoleillée de samedi aurait pu offrir de jolis clichés de Dame hermine en robe d’hiver. Mis en valeur par le fin manteau neigeux qui recouvre actuellement les crêtes du Jura et la douce lumière du matin, le petit mustélidé aurait sans contestes été la star du jour. […]La belle matinée ensoleillée de samedi aurait pu offrir de jolis clichés de Dame hermine en robe d’hiver. Mis en valeur par le fin manteau neigeux qui recouvre actuellement les crêtes du Jura et la douce lumière du matin, le petit mustélidé aurait sans contestes été la star du jour. […]

La belle matinée ensoleillée de samedi aurait pu offrir de jolis clichés de Dame hermine en robe d’hiver. Mis en valeur par le fin manteau neigeux qui recouvre actuellement les crêtes du Jura et la douce lumière du matin, le petit mustélidé aurait sans contestes été la star du jour. Malheureusement comme souvent en photographie naturaliste, il faut s’adapter au rythme du sujet, et cette mystérieuse créature n’a pas choisi de se montrer de la matinée…  C’est donc bredouille mais sans regrets que je suis rentré, l’ambiance d’une matinée d’hiver dans la vallée de la Brévine valant à elle seule le déplacement.

Les occasions d’aller dans la nature étant rares ces dernières semaines, j’ai choisi de tenter ma chance dimanche matin malgré le ciel gris qui recouvrait la région. Ayant repéré une petite troupe de chevreuils  la veille, je me suis rendu sur place avant leur arrivée en espérant mettre quelques images en boite. Après une longue attente, une chevrette téméraire s’est approchée à une dizaine de mètres de l’affût pour brouter. Le relief du lieu m’a permis d’apercevoir 3 autres congénères sans pouvoir les immortaliser. Leur départ juste avant midi m’a permis de quitter mon poste sans les déranger…

Val-de-Travers, le 26 janvier 2014


31déc

Souvenir du rut….

La fin de l’année approche, et la traditionnelle publication de début de semaine a pris quelques jours de retard, faute à une activité hivernale bien chargée sur mon lieu de travail…  Voilà deux semaines que je ne peux pas aller sur le terrain, je vous propose donc en ce dernier […]
La fin de l’année approche, et la traditionnelle publication de début de semaine a pris quelques jours de retard, faute à une activité hivernale bien chargée sur mon lieu de travail…  Voilà deux semaines que je ne peux pas aller sur le terrain, je vous propose donc en ce dernier […]
La fin de l’année approche, et la traditionnelle publication de début de semaine a pris quelques jours de retard, faute à une activité hivernale bien chargée sur mon lieu de travail…  Voilà deux semaines que je ne peux pas aller sur le terrain, je vous propose donc en ce dernier […]
La fin de l’année approche, et la traditionnelle publication de début de semaine a pris quelques jours de retard, faute à une activité hivernale bien chargée sur mon lieu de travail…  Voilà deux semaines que je ne peux pas aller sur le terrain, je vous propose donc en ce dernier […]

La fin de l’année approche, et la traditionnelle publication de début de semaine a pris quelques jours de retard, faute à une activité hivernale bien chargée sur mon lieu de travail…  Voilà deux semaines que je ne peux pas aller sur le terrain, je vous propose donc en ce dernier jour de l’an de revenir sur une série d’image prise dans le Val-de-Travers durant la période du rut du chamois au début du mois de décembre.

Même si je n’ai pas pu observer de réels duels, la période du rut du chamois a été prolifique en images cette année. Voici quelques attitudes expressives d’un bouc en pleine parade  nuptiale immortalisées quelque part du Val-de-Travers…

Neuchâtel, le 31 décembre 2013