Le Castor castor fiber « LE CASTOR EST L’UN DES NOMBREUX RESCAPÉS DE LA GUERRE ACHARNÉE QU’ONT MENÉE LES HOMMES DURANT DES SIÈCLES ENVERS BIEN DES MAMMIFÈRES. LA RESTAURATION RÉCENTE DE SES POPULATIONS CONSTITUE PRESQUE UN MIRACLE, PUISQU’ON ESTIMAIT QU’IL NE SUBSISTAIT AU DÉBUT DU XXE SIÈCLE PLUS QUE 1300 INDIVIDUS DANS LE MONDE, DONT QUELQUES CENTAINES EN EUROPE. » Jacques Gilliéron, Les mammifères de l’arc alpin, Ed Glénat Carte d'identité du Castor (castor fiber) Classification: mammifère de la famille des castoridés, le castor est le plus grand rongeur d’Europe. Poids: 11-30kg Dimensions: tête + corps: 85-105cm; queue: 30-38cm. Habitat: rivières et lacs du plateau et des basses vallées du jura et de l’arc alpin. Régime alimentaire: Exclusivement herbivore, le castor se nourri de plantes et de feuilles d'arbres en été et d'écorces tendres en hiver quand la végétation se fait rare. Il abat parfois des arbres pour accéder aux feuillages et aux branches tendres. Le castor est caecotrophe, ce qui signifie qu'il digère deux fois ses aliments en avalant ses crottes molles. Ses incisives poussent en permanence et il les aiguise en frottant celles du haut contre celles du bas, comme tous les rongeurs. Reproduction: Monogames, les castors forment des couples durables. Après une gestation de 107 jours, la femelle met au monde une portée de 1 à 5 jeunes (en moyenne 2) au printemps.. Mode de vie du Castor (castor fiber) Dotés de pattes postérieures palmées, d’une queue plate leur permettant de se propulser dans l’eau et d’une fourrure dense, les castor sont étroitement liés au milieu aquatique. Exclusivement végétariens, ils se nourrissent de feuilles, de branches et d’écorces. Monogames stricts, ils vivent en petits groupes familiaux composés des parents, des jeunes de l’années et de l’année précédente. Contrairement à son cousin d'Amérique, le Castor européen ne construit pas de grands barrages mais préfère une vie discrète dans des terriers creusés sur les berges ou dans une hutte de branches. Observer et photographier le Castor (castor fiber) OBSERVER: Longtemps persécuté par l'homme, le castor ne quitte habituellement pas son refuge en pleine journée. Pour espérer le voir, il faut se rendre au crépuscule au bord d'un cours d'eau ou d'un lac présentant des traces d'activités de ce gros rongeur (branches rongées, hutte). Les longues soirées d'été constituent la meilleure période pour apercevoir le castor en pleine lumière. Veillez à rester très discret pour ne pas vous faire repérer. Un castor qui sent le danger va frapper violemment la surface de l'eau pour distraire son prédateur avant de disparaitre sous la surface de l'eau. Excellent apnéiste, il nagera plusieurs dizaines de mètre avant de remonter discrètement à la surface. PHOTOGRAPHIER: En se plaçant à proximité d'une zone d'activité du castor avec un minimum de camouflage et un maximum de discrétion, vous aurez de bonnes chances de l''immortaliser. Une longue focale (min 300mm) est essentielle pour éviter de déranger. Le castor sortant plutôt lorsque la lumière décline, un objectif lumineux et/ou un appareil permettant une bonne montée d'ISO sont indispensables. PROTEGER: Même s'il est actuellement strictement protégé en Suisse,, le castor compte de nombreux ennemis qui souhaiteraient une "régulation" active en raison des dégâts qu'il occasionne aux rives. L'aménagement de passages aquatique et la protection des arbres sensibles par l'installation d'un grillage métallique à la base du tronc sont quelques mesures simples qui permettent à l'homme et au castor de cohabiter harmonieusement.
 
 
error: L\'intégralité du site est soumise au copyright! Si cette image vous plait, veuillez contacter le photographe! - If you like this picture, please contact the photographer!