Le Lièvre brun lepus europaeus "IL SERAIT CURIEUX D’ÉTUDIER DE PRÈS ET AVEC UN SÉRIEUX ESPRIT CRITIQUE LES RUSES DU LIÈVRE LORSQU’IL SE REND À SON GÎTE. ON CROIRAIT VRAIMENT QU’IL A CONSCIENCE DE LA TRACE QU’IL LAISSE ET DU DANGER QU’ELLE LUI FIT COURIR. SA TACTIQUE CONSISTE À REVENIR SUR QUELQUES DIZAINES DE MÈTRES EN DOUBLANT SA LISTE, PUIS D’UN GRAND SAUT À S’EN ÉCARTER À ANGLE DROIT." Robert Hainard (1906-1999) Carte d'identité du Lièvre brun (lepus europaeus) Classification: mammifère herbivore de la famille des léporidés, le mâle s'appelle le bouquin, la femelle est la hase et les petits sont les levrauts. Habitat: le lièvre est répandu dans les espaces ouverts entrecoupés de bosquets ou de haies comme les milieux agricoles de plaine ou les pâturages boisés du Jura. Dimensions: tête + corps: 50-69cm; queue: 7-11cm. Poids: 3-5kg. Reproduction: A la fin de l'hiver, les bouquins s'adonnent à de folles courses-poursuites et à des combats parfois impressionnant qui marquent le début du rut. Les hases ont 1 à 5 portées par année de 2 à 4 petits. Ils naissent dans une dépression du sol sommairement aménagée à l'abri de la végétation ce qui les rend vulnérables aux prédateurs et aux aléas climatiques. Allaités 1 fois par jour, ils prennent rapidement du poids et deviennent autonome à 1 mois de vie. Mode de vie du Lièvre brun (lepus europaeus) Le lièvre est un herbivore exclusif qui se nourrit essentiellement de plantes herbacées. En hiver, il peut se rabattre sur l'écorce des arbres ou des bourgeons. Les principaux prédateurs naturels du lièvre dans le Jura sont le renard, le grand duc et dans une moindre mesure le lynx. En cas de danger, le lièvre va tenter de se fondre dans le paysage en se plaquant immobile contre le sol. Il ne prendre la fuite qu'en dernier recours, avec la pointe de vitesse allant jusqu'à 60km/h. Animal sédentaire, le lièvre est essentiellement actif la nuit. Durant la journée, il se repose à couvert dans de petites dépressions du sol qu'il aménage sommairement en grattant avec ses pattes antérieures. Contrairement à son cousin le lapin de garenne, le lièvre ne construit pas de terrier. Observer et photographier le Lièvre brun (lepus europaeus) OBSERVER: C'est au lever et au coucher du soleil que vous aurez le plus de chance d'observer le sautillement du lièvre en milieu découvert. Toujours aux aguets, le lièvre ne vous pardonnera pas une approche maladroite. Privilégiez donc l'affût pour admirer ses longues oreilles. PHOTOGRAPHIER: Un objectif lumineux (f/2.8) et un boitier supportant une bonne montée d'ISO (min 3200 ISO) sont indispensables pour espérer photographier le lièvre en action aux extrêmes du jour. Une vitesse minimale de 1/800s est indiquée pour figer sa course. PROTEGER: Le lièvre souffre de la disparition de son habitat de prédilection, les petites parcelles agricoles entrecoupées de haies et de bosquets, qui disparaissent au profit de grandes plaines d'agriculture intensive. La création de biotopes favorables et la limitation de sa chasse devraient aider à limiter un déclin pas encore inexorable.
error: L\'intégralité du site est soumise au copyright! Si cette image vous plait, veuillez contacter le photographe! - If you like this picture, please contact the photographer!